Bienvenue sur la page publique de l’Extranet du réseau. Les accès ci-dessous sont réservés aux membres du réseau.


La FREDON : l’amie des espaces verts

jeudi 20 août 2015

La FREDON (fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles de Midi-Pyrénées) est chargée de la surveillance des organismes nuisibles des cultures et espaces verts et de l’amélioration des bonnes pratiques. (article vu dans "La Dépêche").

Article Ladepeche du 20/08/2015

"La FREDON (fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles de Midi-Pyrénées) est installée depuis 2013 dans des locaux au sein du Parc Technologique du Canal à Ramonville. Cette fédération est chargée de la surveillance des organismes nuisibles des cultures et espaces verts et de l’amélioration des bonnes pratiques. Yannick Ducros est à la fois l’attaché de direction et le responsable qualité.

Yannick quel est votre cœur de métier ?

Depuis plus de 30 ans, nous accompagnons les professionnels dans la surveillance sanitaire de leurs cultures. Cela fait 10 ans, que nous avons développé une palette d’outils destinés aux municipalités et même aux particuliers. Pour être tout à fait clair, nous nous occupons de la santé des végétaux.

C’est-à-dire ?

Nous procédons en 3 étapes : surveillance, prévention et bien entendu solution. La sécurité alimentaire, la surveillance biologique du territoire et la préservation de l’environnement sont nos préoccupations. Nous soumettons au préfet de région le schéma des dangers sanitaires. Fort cette expertise nous proposons un plan d’action.

Et au niveau des municipalités ?

Nous faisons l’accompagnement des collectivités comme nous le faisons avec Ramonville. Nous voulons sensibiliser les communes à leur pratique d’entretien des espaces verts.

Comment procédez-vous avec Ramonville ?

Trois phases indispensables. Tout a commencé par un diagnostic précis et une analyse des pratiques sur le terrain. La seconde phase est un inventaire détaillé des espaces verts avec géo référencement. Enfin le travail de préconisation qui a pour but ultime le zéro phyto et l’utilisation des méthodes alternatives. Traiter mieux, traiter moins, ne plus traiter chimiquement : voilà l’objectif.

C’est un changement de pratique pour une commune ?

Oui sans une volonté claire cela est difficile. Ramonville s’y est engagé et un bilan sera fait fin 2016. Mais pour l’équipe municipale l’objectif est clair : atteindre le zéro phyto pour faire des espaces verts de Ramonville des espaces où il fait bon vivre.

Propos recueillis par Pierre Datchary"

http://www.ladepeche.fr/article/2015/08/20/2162158-la-fredon-l-amie-des-espaces-verts.html