Bienvenue sur la page publique de l’Extranet du réseau. Les accès ci-dessous sont réservés aux membres du réseau.


Le RNSA fait la liste des plantes ayant un potentiel allergisant.

lundi 25 avril 2016

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.), association loi de 1901, a pour objet principal l´étude du contenu de l´air en particules biologiques pouvant avoir une incidence sur le risque allergique pour la population. Son comité scientifique a listé les plantes ayant un potentiel allergisant.

Potentiel allergisant (PA) :

Le potentiel allergisant est la capacité d’un pollen de provoquer une allergie pour une partie non négligeable de la population.
Le potentiel allergisant peut être :
- Faible ou négligeable
- Modéré
- Fort

Risque allergique (RA) ou Risque allergique lié à l’exposition au pollen (RAEP) :
Le risque allergique est la capacité d’un pollen à provoquer un impact sanitaire chez des sujets allergiques sensibilisés. Il est fonction du potentiel allergisant du pollen, de la quantité de pollen, de la zone géographique, et de conditions météorologiques et environnementales

Le RAEP peut être :
- Nul : = 0
- Très faible : = 1
- Faible : = 2
- Moyen : = 3
- Elevé : = 4
- Très élevé : = 5

Liste des espèces ou genres retenus comme ayant un PA fort :

ARBRES et ARBUSTES qui doivent être étiquetés comme « A ne pas planter en zone d’habitation ou de séjour »

Aulnes, Alnus Bétulacées (plusieurs espèces).
Bouleaux, Betula Bétulacées (plusieurs espèces).
Cade, Juniperus oxycedrus Cupressacées.
Charme, Carpinus betulus Bétulacées.
Crytoméria = Cèdre du Japon, Cryptomeria japonica Cupressacées.
Cyprès de Provence = Cyprès toujours vert, Cupressus sempervirens Cupressacées.
Cyprès de l’Arizona = Cyprès bleu, Cupressus arizonica Cupressacées.
Frêne, Fraxinus Oléacées (plusieurs espèces).
Murier à papier, Broussonetia papyrifera Moracées.
Noisetiers, Corylus Bétulacées (plusieurs espèces).
Olivier, Olea europea Oléacées.
Platane, Platanus Platanacées (plusieurs espèces).

HERBACEES SPONTANNEES : plantes qui doivent être contrôlées dans la mesure du possible pour réduire les floraisons et les émissions de pollens :

Poacées (très nombreuses espèces) : pacage ou tontes régulières.
Ambroisie, Ambrosia artemisiifolia : éradication.
Armoise, Artemisia (plusieurs espèces) : limiter la prolifération.
Pariétaire, Parietaria (deux espèces) : limiter la prolifération.
GRAMINEES ORNEMENTALES : espèces dont les plantations sont à proscrire :
Fromental élevé, Arrhenaterum elatius.
Canche sespiteuse, Deschampsia cespitosa.
Baldingère, Phalaris arundinacea.
Plusieurs espèces du genre Fétuques, Festuca.
Liste des espèces ou genres retenus comme ayant un PA modéré :
Ces espèces doivent être étiquetées comme « A ne pas planter en grandes quantités en zone d’habitation ou de séjour »

ARBRES et ARBUSTES : Ces espèces doivent être étiquetées comme « A ne pas planter en grandes quantités en zone d’habitation ou de séjour »

Baccharis = Sèneçon en arbre, Baccharis halimifolia Astéracées.
Chênes, Quercus Fagacées (plusieurs espèces).
Erables, Acer Acéracées (plusieurs espèces).
Hêtres, Fagus sylvetica Fagacées.
Saules, Salix Salicacées (nombreuses espèces).
Tilleul, Tillia Tiliacées (plusieurs espèces).
Troènes, Ligustrum Oléacées (plusieurs espèces).

HERBACEES SPONTANNES : plantes qui devraient être contrôlées dans la mesure du possible :

Chénopodes, Chenopodium Chénopodiacées (plusieurs espèces).
Plantains, Plantago Plantaginacées (plusieurs espèces).
Oseilles, Rumex Polygonacées (plusieurs espèces).
Mercuriales, Mercurialis Euphorbiacées (deux espèces).
Soude, Salsola kali Chénopodiacées (plante littorale des sables salés).

GRAMINEES ORNEMENTALES dont la plantation est déconseillée surtout en grande quantité :

Calamagrostis hybride, Calamagrostis x acutiflora .
Queue de lièvre, Lagurus ovatus .
Elyme des sables Leymus arenarius .
Stype géante Stipa gigantea

Les autres espèces ayant un potentiel allergisant faible ou négligeable peuvent ne pas être concernées par une information du public :

Charme-houblon (Ostria carpinifolia), Châtaignier (Castanea sativa), Genévrier (Juniperus communis), If (Taxus baccata), Mûrier blanc (Morus alba), Noyers (Juglans), Ormes (Ulmus), Peupliers (Populus), Pins (Pinus), Robinier (Robinia), Thuyas (Thuja)…
Orties (Urtica), Pissenlits (Taraxacum), Marguerite (Leucanthemum) …

RNSA le 13 Mars 2016

http://www.vegetation-en-ville.org/introduction.php