Bienvenue sur la page publique de l’Extranet du réseau. Les accès ci-dessous sont réservés aux membres du réseau.


Votre commune dit-elle stop aux pesticides ?

mercredi 26 octobre 2016

Au 1er janvier 2017, les collectivités n’auront plus le droit d’utiliser des pesticides pour entretenir voiries, talus, espaces verts, promenades, forêts, etc. En Auvergne, certaines ont déjà sauté le pas. Mais qui sont-elles ? (article vu dans La montagne du 14/10/2016).

Plus de deux ans après le lancement par la ministre de l’Environnement Ségolène Royal de l’opération Terre saine, villes et villages sans pesticides, plus de 150 communes en Auvergne ont signé la charte de l’entretien des espaces publics, pilotée par la Fredon (Fédération régionale de Défense contre les organismes nuisibles). Leur volonté : dire stop à l’utilisation des produits phytosanitaires (ces localités sont classées selon leur niveau d’engagement, de 1 à 3, pour la plus mobilisée contre l’utilisation des pesticides).

Ces communes ont bien fait d’anticiper. Au 1er janvier 2017, les collectivités dervont renoncer aux désherbants chimiques et autres phytosanitaires de synthèse interdits par les lois Labbé et loi sur la Transition énergétique.

Nous avons recensé les communes déjà engagées en Auvergne. Attention : cette liste n’est pas exhaustive. « Il y a des communes qui ont fait des efforts mais qui n’ont pas souhaité adhérer soit parce qu’elles ignorent l’existence de cette charte, soit parce qu’elles ne veulent pas communiquer. », indique-t-on à la Fredon.

Nicolas Faucon

Les différents niveaux d’engagement des communes :

Niveau 1. Se mettre en conformité avec la réglementation en vigueur ; tenir à jour un registre des interventions phytosanitaires ; rendre en compte les contraintes de désherbage dans les nouveaux aménagements ; mettre en place des actions de sensibilisation auprès des habitants ; assister à une journée de démonstration de techniques alternatives.

Niveau 2. Respecter les engagements du niveau 1 ; réaliser un plan de d’entretien phytosanitaire des espaces communaux et en respecter les préconisations ; tester des techniques alternatives au désherbage chimique ; réaliser des aménagements pour supprimer les interventions chimiques et innover pour réduire la pollution des eaux par les pesticides.

Niveau 3. Ne plus appliquer de produits phytosanitaires ; ne plus faire appliquer de produits phytosanitaires ; inviter les habitants à ne plus utiliser ces produits chez eux.

(cliquez ici pour lire l’article)
http://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/environnement/2016/10/14/votre-commune-dit-elle-stop-aux-pesticides_12113302.html