Bienvenue sur la page publique de l’Extranet du réseau. Les accès ci-dessous sont réservés aux membres du réseau.


Les chenilles processionnaires envahissent une partie de la Haute-Loire

mercredi 5 avril 2017

En Haute-Loire, les chenilles processionnaires du pin sont de plus en plus invasives (vidéo France 3 Kamel Tir le 12/04/2017)

En Haute-Loire, les chenilles processionnaires du pin sont de plus en plus invasives depuis quelques années, notamment dans le secteur de Monistrol-sur-Loire où la lutte s’organise.

Chaque année, au printemps, elles quittent leur cocon où elles ont passé l’hiver pour venir s’enterrer avant leur transformation, aux beaux jours, en papillon de nuit. Les chenilles processionnaires du pin sont de plus en plus nombreuses en Haute-Loire, particulièrement dans les secteurs de Brioude et Monistrol-sur-Loire.
Leur présence est prise très au sérieux, notamment en raison du caractère urticant de ces larves qui se déplacent en procession comme leur nom l’indique.

Le long de la RN 88 et de la RN 102, des pièges ont été installés autour du tronc des arbres pour tenter de neutraliser les chenilles lors de leur procession. C’est la Direction interdépartementale des routes (DIR) qui a déployé ce dispositif d’une centaine de pièges sur les secteurs de Monistrol-sur-Loire et Brioude. Ce sont les zones les plus touchées en raison de l’altitude (600 m pour Monistrol) et du climat.

Les chenilles colonisent les pinèdes. Elles dessèchent les arbres et sont surtout urticantes pour les humains et peuvent s’avérer mortelles pour les animaux.
A ce tel point que le maire de Monistrol-sur-Loire envisage de prendre un arrêté municipal pour obliger les propriétaires d’arbres infectés à détruire les cocons des chenilles processionnaires.

Voir la vidéo : http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/haute-loire/chenilles-processionnaires-envahissent-partie-haute-loire-1232761.html