Bienvenue sur la page publique de l’Extranet du réseau. Les accès ci-dessous sont réservés aux membres du réseau.


Seine-et-Marne. Le frelon asiatique s’installe à Coulommiers

lundi 6 janvier 2020

Depuis une décennie environ, le frelon asiatique est arrivé en France. Il représente un danger pour la biodiversité locale. Ils font à peu près 3 centimètres, sont noirs aux pattes jaunes, mais donnent surtout du fil à retordre aux apiculteurs locaux : la vespa velutina, plutôt connue sous le nom de frelon asiatique.(article publié sur actu.fr le 11 décembre 2019).


À Coulommiers, trois nids ont été repérés cette année sur la voie publique : dans la rue Rabelais à la Ville Haute, au parc des Capucins et aussi dans la rue Delsol en octobre dernier.

Éradiquer les nids avant l’hiver

L’éradication des nids doit se faire vite, idéalement pendant l’été, mais surtout avant l’hiver. Car pendant cette période de l’année, les reines quittent leur nid pour se mettre au chaud dans le sol, des souches ou encore dans les combles.
Pour la destruction, un insecticide est injecté grâce à une perche télescopique dans les nids, qui se trouve souvent à plusieurs mètres de hauteur dans les arbres. Un nid contient en moyenne 1 500 à 2 000 frelons vivants, mais la reine peut pondre jusqu’à 50 000 larves dont plusieurs reines qui créeront des nouveaux nids à leur tour.

2 358 nids en Île-de-France en 2018

Le frelon asiatique a fait son apparition en France en 2004, dans le Lot-et-Garonne. Depuis, il continue à se développer vers les autres régions de la France qu’il a aujourd’hui presque intégralement envahie. En Seine-et-Marne, le frelon asiatique a été vu pour la première fois en novembre 2014.
L’an dernier, au moins 341 nids ont été référencés. Mais selon Vincent Alesi de Fredon Île-de-France, une association spécialisée dans la santé du végétal, « le chiffre réel est plus élevé, car nous recevons les données de seulement 30 à 40 % des entreprises seine-et-marnaises spécialisées », explique-t-il. Sur le niveau régional, au moins 2 358 nids de frelons asiatiques ont été remontés en 2018. D’après la municipalité, la première découverte de nids de frelons asiatiques à Coulommiers date de 2018.

Première apparition à Coulommiers en 2018

Dans cette même année, cinq nids ont été repérés et enlevés. Les agents de la Ville n’interviennent en revanche que sur la voie publique. Si un nid de frelon asiatique a été repéré sur un domaine privé, c’est au particulier de faire appel à une société pour l’enlever. Le frelon asiatique est considéré comme un nuisible, car contrairement au frelon européen, il entraîne des dégâts importants sur la biodiversité locale. En effet, le frelon asiatique se nourrit des abeilles et s’attaque aux ruches.

Gare aux astuces trouvées sur Internet

Sur Internet, on peut trouver de nombreuses astuces pour piéger le frelon asiatique dans son jardin, mais à Fredon IDF, on ne conseille pas forcément d’installer ces pièges : « Nous ne conseillons pas aux gens de mettre de pièges chez eux, car pour l’instant nous n’avons pas encore trouvé de piégeage sélectif qui permet de capturer uniquement de frelons asiatiques », explique Vincent Alesi. Pour les apiculteurs, en revanche, il existe des méthodes pour protéger sa ruche des frelons asiatiques, comme l’installation des grilles par exemple.

Voir l’article : https://actu.fr/ile-de-france/coulommiers_77131/seine-marne-frelon-asiatique-sinstalle-coulommiers_30014222.html