Bienvenue sur la page publique de l’Extranet du réseau. Les accès ci-dessous sont réservés aux membres du réseau.


Sécurité sanitaire : ce qu’il ne faut surtout pas rapporter dans vos bagages !

mardi 19 août 2014

Certaines denrées végétales et animales ne sont pas autorisées à l’entrée dans l’Union européenne. Les végétaux et produits végétaux sont susceptibles d’être vecteurs de contamination. Le ministère de l’économie et des finances, du commerce extérieur et le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt collaborent pour informer les voyageurs sur ce qu’ils peuvent mettre dans leurs bagages.

Il faut savoir que des produits végétaux ramené illégalement de l’étranger peuvent (ré)introduire sur le sol européen des maladies éradiquées ou non présentes et avoir de graves conséquences sur les exploitations françaises, l’exportation de nos produits agroalimentaires, voire encore sur le patrimoine naturel végétal français et donc la biodiversité. Et ce n’est pas un cas d’école : pour une illustration on pense que la chrysomèle, insecte qui détruit les racines du maïs, est arrivée en France des Etats-Unis en passant par l’aéroport de Roissy. Considérée comme une espèce invasive, elle a été repérée en France en 2002.

Certains végétaux et produits végétaux (fruits, légumes, plantes, fleurs...) sont susceptibles d’être vecteurs de contamination par des organismes nuisibles.
Ils sont donc obligatoirement soumis à un contrôle phytosanitaire à leur entrée sur le territoire communautaire.

Mais pour les voyageurs, des tolérances sont prévues, pour importer, sans inspection phytosanitaire, certains produits sous certaines conditions.

Pour voir le guide sur ce que l’on peut mettre dans ses bagages, suivre le lien :
http://agriculture.gouv.fr/Voyage-que-mettre-dans-ses-bagages