Bienvenue sur la page publique de l’Extranet du réseau. Les accès ci-dessous sont réservés aux membres du réseau.


Vigilance émergence : la bactérie XYLLELA

mercredi 1er octobre 2014

Xylella fastidiosa est une bactérie particulièrement polyphage pour les plantes agricoles et ornementales. Elle peut avoir des répercussions économiques de grande ampleur. Non présente en France, sa récente introduction en Europe est le cas type où une mobilisation de la vigilance de l’ensemble des détenteurs de végétaux est nécessaire pour éviter son introduction et le cas échéant sa propagation.

SYNOPSYS :

Xylella fastidiosa est une bactérie nuisible sur de nombreux végétaux (pathogène agent de la maladie de Pierce et responsable de la chlorose ariégée sur citrus). Il s’agit d’une maladie fortement épidémique, transmises potentiellement par de nombreux vecteurs. La bactérie provoque des dessèchements sur feuilles et des symptômes de déclin rapide.

La bactérie compte parmi ses hôtes plus de 200 espèces végétales (50 familles botaniques différentes), dont de nombreuses plantes hôtes ne développant pas de symptômes, mais pouvant jouer potentiellement le rôle de porteur sain.

Un avis de l’Anses considère que X. fastidiosa "constitue une menace réelle pour de nombreuses filières de production" (avis sur saisine n° 2012-SA-0121 du 22 juillet 2012).

En cas de doutes liés à des symptômes contactez la FREDON de votre région.

_______________________

FICHE SIGNALETIQUE

Symptômes
Brûlures foliaires (similaires aux symptômes dus aux stress hydriques ou à la sénescence naturelle des feuilles).
Desséchement des rameaux (répartition aléatoire de la bactérie dans le sujet).
Chloroses du limbe (symptômes similaires suite à carences nutritionnelles en oligo-éléments).
Défauts de lignification (aoûtement) et la persistance des pétioles après la chute des feuilles pour la vigne
Nanisme sur luzerne et coloration bleue-verte des feuilles
Port tombant et la réduction des entrenœuds chez le pêcher
Jaunissements et des rougissements des feuilles (vigne).

Statut légal au jour de cette brève
UE :

Organisme nuisible réglementé de quarantaine en Europe (introduction et la dissémination interdites)
Décision de surveillance renforcée (décision de la Commission - 2014/87/UE)
FR :
Organisme de lutte obligatoire de façon permanente sur tout le territoire français (arrêté du 31 juillet 2000 modifié),

Implantation spacio temporelle :

AMERIQUE DU NORD : 1990 vignobles californiens.
BRESIL - ARGENTINE : citrus à la fin des années 1980.
ITALIE : octobre 2013, foyers en région de Lecce (Pouilles) mesures d’éradication et de confinement sur 23 000 ha (arrachage, destruction des végétaux, lutte contre les vecteurs, interdiction de circulation de végétaux et produits végétaux hors zone)

Vecteurs de transmission :

La contamination des plantes et la dispersion de la maladie se fait principalement
via des insectes vecteurs piqueurs-suceurs se nourrissant de la sève brute du
xylème. Il s’agit principalement des cicadelles.
Le vecteur identifié comme responsable de la transmission de la bactérie en Italie est le cercope, Phileanus, spumarius (cercope des prés ou cicadelle écumeuse).
Tout insecte piqueur-suceur se nourrissant de sève brute (xylème) est à considérer comme potentiellement vecteur de cette bactérie.
Les outils de tailles, ou autres outils provoquant des blessures, autogreffe, multiplication, exportation et plantation de plants contaminés sont également à l’origine de la dispersion de la maladie.